VISAS

Les citoyens américains n’ont pas besoin d’un visa pour entrer en Afrique du Sud si leur séjour dure moins de 90 jours.
Les détenteurs d’un passeport de l’Union européenne n’ont pas besoin de visa pour visiter l’Afrique du Sud, mais il est préférable de vérifier avec le consulat ou ambassade Sud-Africaine de votre pays.
Le passeport doit être valide 6 mois après la date de départ et il doit contenir au moins 4 pages de libre.
Les touristes doivent assurer les officiers de l’immigration qu’ils ont les moyens de subvenir à leurs besoins durant leurs séjours, et qu’ils sont en possession de billets de retour, de transfert ou de croisière.

VOYAGER AVEC ENFANTS

Vérifiez auprès du consulat ou l’ambassade sud-africaine pour les dernières exigences car ceux-ci sont sujets à changement :

Enfant voyageant avec ses deux parents – les parents devront présenter :
– acte de naissance intégrale de l’enfant (unabridged birth certificate/UBC) ou sa copie certifiée conforme.

Enfant voyageant avec un seul de ses parents – le parent devra présenter :
– l’original de la copie intégrale de l’acte de naissance de l’enfant (unabridged birth certificate) ou sa copie certifiée conforme ;
– une autorisation de sortie du territoire (affidavit) signée de l’autre parent qui déclare donner son accord au voyage de l’enfant.

Enfant voyageant avec un parent divorcé – le parent devra présenter :
– l’original de la copie intégrale de l’acte de naissance de l’enfant (unabridged birth certificate) ou sa copie certifiée conforme ;
– le jugement de divorce attestant que le parent a la garde des enfants.

Enfant voyageant avec un adulte qui n’est pas l’un des parents biologiques – l’accompagnateur devra présenter :
– l’original de la copie intégrale de l’acte de naissance (unabridged birth certificate) ou sa copie certifiée conforme ;
– une autorisation de sortie du territoire (affidavit) signée des parents qui déclarent donner leur accord au voyage de l’enfant.

Si les documents ne sont pas produits au moment de l’embarquement d’un vol pour l’Afrique du Sud, vous serez refusé à l’embarquement et / ou la mise en Afrique du Sud.
S’il vous plaît communiquer avec l’ambassade ou consulat d’Afrique du Sud pour plus d’informations ou pour confirmer cette information. En savoir plus, cliquer ici.

MISE À JOUR 2018: ces règlements sont en constante évolution avec des résultats confus à divers aéroports et compagnies aériennes, il est donc conseillé de toujours suivre ce qui précède, indépendamment. Jusqu’à la cohérence avec les autorités, les passagers courent encore le risque de se voir refuser l’embarquement si certains documents sont jugés inappropriés.

SANTE

Aucun vaccin n’est obligatoire, mais si vous arrivez d’un pays où la fièvre jaune est présente vous avez besoin d’un certificat international qui prouve que vous êtes vaccinés.
Le cap n’est pas une zone infectée par la malaria, ni la plupart des principales destinations touristiques. Les seules zones où la malaria est présente sont le Lowveld du Mpumalanga et Limpopo, et sur la côte au nord de KwaZulu-Natal. Cela inclut le parc national du Kruger. Assurez-vous que votre médecin ou clinique sait que vous voyagez en Afrique du Sud (ne dites pas juste « Afrique ») pour qu’ils puissent alors vous prescrire les bons médicaments anti-malaria.
Les répulsifs contre les moustiques sous toutes les formes sont facilement disponibles dans toute l’Afrique du Sud.
L’eau du robinet est potable dans toutes les grandes villes en Afrique du Sud.

ARGENT

La monnaie Sud-Africaine est le Rand (ZAR). Un rand = 100 cent
VAT (TVA) = 14% inclues dans le prix des biens . Les visiteurs peuvent obtenir un remboursement si la valeur totale est au-dessus de R250.
Le système bancaire est identique aux standards internationaux.
Les cartes de crédit : toutes les cartes principales sont acceptées par la plupart des magasins, restaurants et hôtels. Certaines chambres d’hôtes n’acceptent par les cartes bancaires, c’est rare mais n’oubliez pas de vérifier à l’avance.

CLIMAT

Les saisons en Afrique du Sud sont inversées avec celles de l’hémisphère nord. L’été commence en décembre et l’hiver en juin. Les hivers sont relativement doux avec beaucoup de jours ensoleillés.
Le Cap seule bénéficie d’un climat méditerranéen, c’est à dire des hivers humides et des étés secs. En été, les villes côtières sont un peu plus fraîches que l’intérieur des terres, et en hiver c’est l’inverse.
Même pendant l’été, il vaut mieux prendre un ou deux vêtements un peu chauds, du genre de ceux qu’on porte en automne. Un coupe-vent est très utile au cap et certaines soirées peuvent être fraîches à l’extérieur.
La crème solaire est conseillée quand vous passez du temps dehors.

COMMUNICATION

Internet : la plupart des chambres d’hôtes et des hôtels ont une connexion wifi gratuite et il y a des cybercafés pas chers partout dans le pays. La bande passante Sud-africaine est plus lente que dans certains autres pays mais la connexion est toujours disponible.
Téléphone : Les puces sont disponibles à peu de frais dans tous les aéroports et vous pouvez acheter des crédits prépayés pour votre téléphone. Assurez-vous que votre téléphone est débloqué à l’avance.

SECURITE

Des précautions normales de sécurité devraient être suivies lors d’une visite dans n’importe quels pays étrangers.
Éviter de transporter de grandes quantités d’espèce et de laisser appareils photo ou autre à la vue de tous.
Faites des photocopies de vos documents de voyage, à transporter avec vous en sorties, et gardez les originaux dans le coffre de votre hôtel.
Tenez compte des conseils de vos hôtes en ce qui concerne où aller et comment s’y rendre.
Toujours dire à quelqu’un où vous allez.
Il est conseillé de vous souvenir que le temps au Cap peut changer très vite alors explorer les montagnes ne devrait pas se faire seul. Il y a beaucoup de guides de randonnée qualifiés qui devraient être employés dans ce cas.
A l’arrivée, vous devriez écrire sur un papier les numéros de téléphone des services d’urgence et le garder avec vous tout le temps. Cherchez le bureau ‘Info’ à votre aéroport d’arrivée.

LA CULTURE DE POURBOIRES EN AFRIQUE DU SUD

L’Afrique du Sud a une culture de pourboires pour certains services, en particulier l’industrie hôtelière et restauration. Ceux-ci sont souvent appelés « tip » ou « gratuity » ou « service ».  Cependant, si vous n’êtes pas satisfait du service rendu, vous n’êtes pas obligé de donner un pourboire à votre serveur. Vérifiez toujours d’abord qu’il n’a pas déjà été ajouté à la facture.
Un minimum de 10% est standard dans la plupart des restaurants et bars, et 15% dans les restaurants gastronomiques.
Un pourboire est également donné aux porteurs de l’hôtel (environ R10 / 15 pour chaque sac transporté).
Pourboires safari lodge privé : à la fin d’un séjour dans un lodge privé, la plupart des clients veulent donner un pourboire à la fois au ranger et au pisteur. Le montant varie de Lodge en Lodge, mais le montant suggéré est environ 150 rands par jour au ranger et pareil pour le pisteur. Un pourboire supplémentaire de 300 rands pour le personnel du lodge est suffisant pour un couple restant deux jours. Pour que vous ne passiez pas votre temps à distribuer des pourboires, la plupart des lodges safari suggèrent que vous versiez un seul montant à la fin de votre séjour. Le lodge se chargera lui-même de le redistribuer en part égale au personnel.

L’ETHIQUE DU SAFARI

Les parcs et réserves sauvages donne l’opportunité unique d’explorer la flore et la faune lors d’un safari en voiture tout terrain ou à pied dans la brousse. C’est une expérience extraordinaire et un privilège incroyable de pouvoir observer la faune dans son habitat naturel. L’observation de l’étiquette et des directives de safari de base garantit que le visiteur appréciera ces environnements d’une manière sûre et éthique. Nos parcs nous sont chers et nous souhaitons pouvoir les partager avec le monde pendant très longtemps.
• Ramenez du parc uniquement vos photos et vos souvenirs. Laissez derrière vous seulement les empreintes de vos pas ! Ne ramassez rien sur votre chemin (roches, fleurs, plantes, etc.) qui proviennent du parc.
• N’essayez pas d’attirer l’attention des animaux en imitant leurs sons, en claquant des mains, ou en lançant des objets.
• Ne jamais tourmenter ou acculer des animaux sauvages, ce qui peut provoquer une réaction imprévisible et potentiellement dangereuse.
• N’oubliez pas que vous êtes un visiteur dans un habitat naturel, donc observez les animaux en silence en essayant de perturber au minimum leurs activités naturelles. En parlant fortement vous risquez de les effrayer.
• La brousse est très sèche, s’enflamme facilement et les incendies peuvent tuer de nombreux animaux. Alors s’il vous plaît ne jamais fumez en safari.
• Respectez l’expérience de votre ranger au sujet de la proximité avec certains animaux sauvages. Ne lui demandez pas d’approcher le 4×4 trop près pour que vous puissiez faire une meilleure photo. Un véhicule trop près peut gêner la chasse ou causer l’abandon par les animaux d’un repas bien mérité.
• Suivez toujours les conseils de votre ranger- c’est lui l’expert ! N’hésitez jamais à lui poser des questions si vous n’êtes pas certain de quoi que ce soit.
• Ne jamais tenter d’approcher un animal sauvage à pied, en particulier à proximité des Lodge ou des camps, là où les animaux se sont habitués à l’homme.